Le magnétisme sous la loupe au Centre de Physique de Dourbes

05/09/2016

Ce lundi 5 octobre 2016, j'ai eu le privilège d'accueillir, en mon nom personnel et au nom de la Commune de Viroinval, une centaine de scientifiques venus des quatre coins du globe (Europe, Etats-Unis, Indonésie, Pakistan, Inde, Mozambique, Ukraine, Canada,...) pour une semaine de travail et d'échanges, de réflexion et d'avancées, autour du géomagnétisme, organisée au Centre de Physique du Globe à Dourbes.

L'occasion de rappeler que c’est un honneur pour la Commune de Viroinval d’accueillir sur son territoire une « antenne » d’un Institut scientifique national de grande renommée, l'IRM. C’est un grand honneur, mais c’est aussi une grande chance !

Le Centre de Physique du Globe est un des centres de recherche les plus réputés au monde dans sa discipline.

En quête de calme, le Centre s’est installé, ici, à Dourbes, après avoir quitté Uccle et l’agitation de la ville devenue trop bruillante (trams, trains, industries, lignes à haute tension). Ce déménagement, finalisé en 1956, devenait vital pour mener à bien les recherches consacrées, entre autres, au magnétisme de la terre, ainsi qu’aux mesures avec des appareils ultra sensibles, loin de toutes pollutions magnétiques.

Depuis, le Centre a participé à de nombreuses recherches et projets internationaux. Et, il y a une dizaine d’années, l’équipe multidisciplinaire de scientifiques travaillant à Dourbes a observé que, de ses travaux, pouvaient découler différentes applications et idées novatrices.

Un projet est alors né : le projet dénommé « Magnetic Valley » poursuivant deux grands objectifs principaux.

1. Un objectif économique

« Magnetic Valley » est une belle opportunité d’exploiter le potentiel de recherche du Centre et de participer au redéploiement économique de la région.

C’est ainsi que différentes applications concrètes ont été rendues ou seront bientôt possibles et économiquement valorisables, tels que des instruments de mesures, la démagnétisation d’aérodromes, le traitement contre le cancer, … sans oublier, bien entendu, l’Autodif qui mesure les variations du champ magnétique.

En outre, dans une commune où le manque d’emplois se fait cruellement ressentir, le Centre a permis la création de postes de travail depuis plusieurs années déjà et tout un potentiel reste encore à exploiter pour le futur.

2. Un objectif éducatif et pédagogique

Un autre objectif poursuivi est l’éducation, la formation et la sensibilisation du grand public, et plus, particulièrement, de nos jeunes, aux sciences.

C’est ainsi que, depuis plusieurs années déjà, le Centre de Physique de Dourbes organise des stages pour faire découvrir le magnétisme sous toutes ses formes.

Ce type d’activités pédagogiques à destination des jeunes est crucial afin de les sensibiliser aux technologies développées au Centre et de développer leur intérêt pour des carrières scientifiques, voire de susciter des vocations futures.

Gageons que cette semaine de travail sera riche enréflexions et échanges...

Have un nice week in Viroinval !

Discours de bienvenue en français

Discours de bienvenue en anglais